Immobilier de luxe : Paris est l'un des marchés les plus dynamiques du monde

Publié le 28 Mai 2018

Partager :

Paris est, aux côtés de villes comme San Francisco, Rome ou encore Miami, l'un des marchés où l'immobilier de prestige est le plus dynamique. Une attractivité qui s'explique notamment par des taux de crédit toujours très bas.

Le prix moyen de l'immobilier de prestige à Paris : 1,7 M€

D'ici 2020, la population fortunée dépassera les 318 000 individus, selon les chiffres du réseau mondial Coldwell Banker Global LuxurySM. Nombre de ces individus fortunés migrent vers des villes phares comme Paris et San Francisco pour l'achat de propriétés, attirés par leurs centres financiers d'élite et d'affaires mais également par la qualité de vie offerte. Paris concentre 3 440 personnes fortunées(+ 4,6 %), avec un prix moyen de vente s’élevant à 1,7 million d'euros en 2017. Les principaux acquéreurs non-résidents sont des expatriés français suivi par les Britanniques, les Italiens, les Américains, les Chinois et les Moyen-Orientaux. Ils sont attirés par les taux d’intérêt attractifs, la stabilité politique, la culture française, le contexte de réforme social et fiscal ainsi que l’accessibilité. De son côté, San Francisco concentre 2 310 personnes fortunées, en augmentation de 6 % en 2016. Le prix moyen des biens mis en vente s’élève à 3 681 866 € et mettent en moyenne 17 jours à se vendre.

L’Europe du Sud a toujours la cote

Le sud du continent européen continue d’attirer les investisseurs du monde entier. A Barcelone, où le prix de vente moyen s’élève à 810 000 €, les acquéreurs sont principalement les Européens du Nord, les Russes, les Chinois et les Américains. Les quartiers du centre-ville, offrant un architecture moderniste et historique, sont de plus en plus recherchés. A Rome, où 90 % des acquéreurs sont Italiens, le prix de vente moyen en 2017 est de 1,1 million d'euros. Les 4 millions d'habitants rendent la ville extrêmement dynamique pour le marché immobilier résidentiel. Le centre historique attire particulièrement les investisseurs, avec une moyenne en hausse de 8,4 % par rapport à 2017.

Les investisseurs sont en quête de bien-être

Une nouvelle génération des marchés du luxe se développe, dans la mesure où les individus fortunés « sont de plus en plus attirés par un mode de vie holistique, un environnement exceptionnel et des activités pertinentes plutôt que par une ville ou destination en particulier », constate Laurent Demeure, Président du réseau Coldwell Banker en France et à Monaco. Ainsi, Park City, dans l'Utah, à l'Ouest des Etats-Unis, attire les investisseurs pour son environnement propice aux activités de plein air, notamment le ski grâce à sa situation géographique au pied des montagnes Wasatch. Cette grande attractivité engendre un prix moyen particulièrement élevé : 5 003 379 €.

 

Partager :